La peur et l’anxiété en vue d’un accouchement peuvent être grandement amenuisées par l’hypnothérapie. Il peut permettre à la patiente de se projeter dans un imaginaire qui l’apaise et la rassure afin de reprendre le contrôle sur elle-même. Cela peut être fait plusieurs semaines avant l’accouchement ou même au dernier moment.

Plus on a le contrôle de la situation et moins l’on ressent de la douleur. De plus, avec l’aide de la visualisation et aux suggestions positives, la patiente peut se créer une bulle protectrice englobant qui elle veut. Elle pourra par le fait même être protégée par un impondérable lors de l’accouchement.

L’hypnose permet dans certains cas d’éviter la péridurale pour ceux qui favorisent un accouchement naturel et sans danger.

Trois avantages ont été constatés suite à un accouchement dont la préparation s’est fait grâce à l’hypnose.

  • Les douleurs en lien au travail de l’accouchement sont apaisées
  • La dilatation du col est plus rapide
  • Le temps de l’accouchement est écourté

Et contrairement aux croyances, une femme qui accouche sous hypnose se souvient de son accouchement. L’hypnose n’implique aucune emprise sur l’esprit de la patiente. L’objectif est de contrôler vos émotions et de vaincre la douleur en vous incitant à focaliser votre pensée sur quelque chose d’agréable et de réconfortant. Plus la femme développera sa capacité à imaginer, plus l’hypnose sera efficace et son accouchement moins douloureux.

Les femmes se sentent également plus en à la suite de leur accouchement. Moins de stress et elles ont un sommeil plus profond et réparateur, car elles ont appris des moyens pour relaxer. Elles ont également une meilleure confiance en elles, ce qui est très favorable lors des situations souvent stressantes lors de la venue d’un premier enfant.

Tout savoir sur L’Accouchement Pleine Conscience Sans Douleur

Accoucher à l’aide de l’hypnose

Utiliser l’hypnose pour la grossesse et l’accouchement :

L’hypnose peut être utilisée pour développer une meilleure gestion de la douleur, pour apprendre et maitriser l’anesthésie du corps aux endroits précis. L’anesthésie sous hypnose se pratique couramment pour plusieurs types d’opérations, dans différents pays, dont entre autres, en Europe, en Afrique du Nord.

Les douleurs engendrées par les contractions sont transformées en poussées ; elles sont vécues en gérant soi-même la douleur grâce à l’anesthésie localisée, dans le calme et la douceur, et ce, en pleine conscience du processus de l’accouchement. La future maman apprend à intégrer, lors des séances d’hypnose, les techniques apprises tout en étant complètement consciente et autonome.

L’hypnose rend l’accouchement beaucoup plus facile à vivre, autant pour la maman que pour son enfant. L’hypnose offre des outils spécifiques pour les périodes prénatales et postnatales, et pour le jour de l’accouchement.